19 au 23 janvier : la semaine franco-allemande

« Mettez l’allemand dans votre jeu » / « Bringt Französisch ins Spiel » – c’est le thème de la semaine franco-allemande du 19 au 23 janvier. Depuis 2003, le 40 ème anniversaire du traité de l’Elysée, les deux pays célèbrent la ‘Journée franco-allemande’ le 22 janvier. Dans l’Académie de Strasbourg, cette célébration s’étend à une semaine entière,   »compte tenu de l’importance que revêt la coopération franco-allemande et l’apprentissage de la langue du voisin en Alsace« , comme indique le site de l’Académie.

De nombreuses manifestations sont organisées dans les établissements scolaires. En Alsace Bossue, selon le site de l’Académie, participent notamment le collège de Diemeringen et le lycée de Sarre Union.

Pour s’informer du programme complet en Alsace : http://www.ac-strasbourg.fr/sections/rhin_superieur_europ/actualites/semaine_franco-allem/la_semaine_franco-al/sections/rhin_superieur_europ/actualites/semaine_franco-allem 

Selon le communiqué publié sur le site de l’Académie, « les nombreuses manifestations programmées touchent l’ensemble des établissements de l’académie et visent à sensibiliser tous les élèves, germanistes ou non, de la maternelle au lycée. »  

Manifestations locales : 
- le Collège de l’Eichel, Diemeringen avec un échange sous forme de questions-réponses avec des professionnels travaillant au-delà des frontières. Sont concernés les 41 élèves de 4ème bilangues.
- le
Lycée Polyvalent Georges Imbert, Sarre-Union, avec une étude comparée : l’appareil commercial en France et en Allemagne et un petit-déjeuner allemand. Sont concernés les 47 élèves de 1ère bac pro et terminale BEP.

La pertinence de l’apprentissage de la langue voisine semble clair : L’institut Goethe (réseau culturel allemand à l’étranger) souligne que la langue allemande est une compétence souvent indispensable professionnellement. La France est le premier partenaire économique de l’Allemagne et inversement. Les deux économies sont étroitement liées : les entreprises allemandes emploient plus de 200.000 personnes en France ; dans les annonces d’emploi, l’allemand est la deuxième langue demandée, d’après l’anglais. A l’institut Goethe de dire : « l’enfant apprenant l’allemand s’appropriera facilement toute autre langue, et notamment l’anglais, parce que les deux langues se ressemblent. »  (http://www.goethe.de (article publié avec retard, suite à un incident internet, merci chers visiteurs de votre compréhension) 

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

fse60 |
Association FRANCE - NIGERIA |
La Chapelle Bien Chaussée |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Réseau Associatif Démocrate
| Association Regis
| CCGP